28 mars 2011

Une république pas tout à fait respectée

Depuis le 7 novembre 1987, la Tunisie était dirigée par le Président de la République Zine El-Albidine Ben ALi, qui devait également respecté la Constitution. Mais était-elle tout bien suivie? Cette idée a été contestée par de nombreuses personnes et organisations, par un non respect des droits de l'Homme et une certaine répression de la liberté de presse.

Prenons l'exemple de l'affaire des jeunes de Zarzis:

Six étudiants tunisiens, internautes de Zarzis ont été condamné à 19ans de prison pour avoir soi-disant préparer des attentats terroristes pas l'intermédiare d'Internet. Mais cette accusation n'a pas été fondée; en effet, ils n'ont pas eu de preuves et le moyen utilisé pour un aveu a été une très forte pression car sinon, ils n'avaient pas de preuves irrévocables...

On constate donc que la répression est très présente dans le régime politique de Ben Ali et que les droits de l'Homme ne sont pas respectés.

 

 

Posté par dihema à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une république pas tout à fait respectée

Nouveau commentaire