28 mars 2011

Une révolution spontanée

L'élement perturbateur du bon fonctionnement du régime politique de Ben Ali a été la tentative de suicide par le feu, d'un jeune marchand de 26 ans, après la confiscation de sa roulotte et de ses stocks de fruits et légumes par la police, à la suite d'un différent.

Cet acte a engendré la réaction de la population, et notamment une très forte mobilisation de la jeunesse qui a protesté à travers tout le pays, pour exprimer son mécontentement face à l'acte de désespoir de Mohamed Bouazizi et d'un trop fort taux de chômage (environ 30% des jeunes n'ont pas d'emplois).

Avec le temps, Mohamed Bouazizi est devenu un symbole pour les chômeurs et les révolutionnaires.

Posté par dihema à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une révolution spontanée

Nouveau commentaire